TEMPUS PERFECTUM

Au sommaire de la revue Tempus Perfectum :

                             Quatre numéros parus sous le directorat de Sylviane Falcinelli :
Tempus Perfectum N°8
– N° 8 : Liszt au miroir de ses interprètes d’aujourd’hui : Sylviane Falcinelli s’y entretient avec Michel Dalberto, Pascal Amoyel, Jean-Frédéric Neuburger, Denis Pascal, Nicolas Stavy.
                                                           « Un beau portrait de Liszt confié à cinq pianistes »
                                                                    Franck Mallet (Classica)
9782364850088.2
– N°9 : Massenet en des soirs testamentaires : Damien Top traite des mélodies,  Raffaele D’Eredità de Panurge, Sylviane Falcinelli de Cléopâtre et de lettres ainsi que du testament de Massenet.
« Une revue […] érudite, documentée, illustrée d’exemples musicaux, et soucieuse de remettre les pendules à l’heure. »
Sébastien Foucart (ConcertoNet.com)
 
9782364850200.2
– N°10 : Mythes et mystiques à l’orée du XXème siècle, de Szymanowski à Elgar : Clément Mao-Takacs traite des Métopes de Szymanowski, Bruno Moysan de l’oratorio The Dream of Gerontius d’Elgar sur un livret du Cardinal Newman, Sylviane Falcinelli interviewe Pierre Boulez sur Szymanowski.
« …l’entretien capital que Pierre Boulez a accordé à Sylviane Falcinelli après avoir dirigé deux œuvres de Szymanowski en concert et au disque. Mené sur le ton de la conversation, l’entretien donne un aperçu passionnant et privilégié du regard de Pierre Boulez sur l’œuvre de Szymanowski. Comme à son habitude, il s’exprime de manière limpide, le propos, dense et aéré à la fois, d’une netteté concise et d’une clarté sans faille. »
Christine Labroche (ConcertoNet.com)
9782364850217
– N°11 :  Kaija Saariaho, l’ombre du songe, dont la responsabilité a été confiée à Clément Mao-Takacs  pour accompagner l’hommage rendu à la compositrice à la Cité de la Musique (Paris) en avril 2013.
Publicités