Le Discophile voyage en territoires ibériques et sur les quais de Buenos Aires

6347-astor-piazzolla-400-400

Le  « Discophile curieux » fait aujourd’hui escale dans la péninsule ibérique. Mais la tentation des ports lointains ne l’abandonne pas, et il repart en direction des quais de Buenos Aires.

Je vous invite donc au parcours suivant :

 – Domenico Scarlatti : deux disques de Sonates par Mario Raskin .

 – Œuvres du compositeur portugais João Pedro Oliveira.

 – Manuel de Falla par Luis Fernando Pérez .

 – Albéniz transposé à la guitare par Thibault Cauvin.

 La Vida breve, une promenade à travers des succès ibériques et latino-américains par la violoncelliste Nadège Rochat et le guitariste Rafael Aguirre.

 La deuxième partie de la Chronique est consacrée à des adaptations de Tangos (Piazzolla et autres) par des duettistes “classiques”, qu’il s’agisse de sorties récentes ou anciennes soulevant des problématiques différentes ; nous nous intéresserons (et avec quel entrain !) à

Sergio Tiempo et Karine Lechner,

Friedrich Kleinhapl et Andreas Woyke,

Mario Raskin et Oscar Milani.

 En postlude,  deux disques étrangers à cette thématique :

tout d’abord, la joie de vous faire découvrir un nouveau grand talent du piano, le Norvégien Joachim Carr ;

puis un objet discographique hors norme dû à l’obstination du corniste allemand Joachim Bänsch.

 Lire les articles en Pdf : Discophile en terres ibéro-luso-latino+Postlude Fév.-Mars 15

Publicités