En traversant l’Europe du Nord au Sud

Pierre Bartholomée. Photo ©Caroline Doutre

Pierre Bartholomée. Photo ©Caroline Doutre

Ce mois-ci, mon Discophile aventureux traverse l’Europe du Nord au Sud, de la Finlande à l’Italie et au Portugal, en serpentant à travers nombre d’autres territoires que je vous laisse découvrir ; il me plaît que les “vainqueurs” de cette livraison soient des compositeurs vivants : Finlandaise, Belge, Portugais, ceux-ci prouvent – la seule chose qui vaille en art – que l’on peut véhiculer une puissante expressivité, élever les émotions des auditeurs, sans rien abdiquer des acquis de la modernité, sans enclencher la marche arrière. Au sommaire :

– Kaija Saariaho : Quatre Instants* ; Terra Memoria ; Émilie Suite*, par Karen Vourc’h (soprano*), Orchestre Philharmonique de Strasbourg, dir. Marko Letonja.

– Sebastian Fagerlund : Concerto pour violon “Darkness in Light”, Ignite, par Pekka Kuusisto (violon), Orchestre Symphonique de la Radio Finlandaise, dir. Hannu Lintu.

 – Kalevi Aho : L’oeuvre pour piano, par Sonja Fräki.

 – Musique contemporaine finlandaise pour clarinette et clarinette basse (Tauno Marttinen, Antti Auvinen , Hannu Pohjannoro, Adina Dumitrescu, Perttu Haapanen, Riikka Talvitie, Olli Virtaperko), par Mikko Raasakka et Gregory Barrett.

 – Musique contemporaine finlandaise pour violoncelle et orchestre à cordes (Erkki Salmenhaara, Pehr Henrik Nordgren, Juho Kangas, Aulis Sallinen ), par Marko Ylönen (violoncelle), Ostrobothnian Chamber Orchestra, dir. Juha Kangas.

 – Oeuvres pour piano de Magnus Lindberg, George Benjamin, Philip Cashian, George King, par George King.

 – Gerald Finzi : oeuvres de musique de chambre + Recueil collectif “ Diabelleries”, par les Kölner Kammersolisten.

 – Danses pour piano à 4 mains de Edvard Grieg, Max Bruch, Hans Huber, Helena Winkelman, par Dana Ciocarlie et Christiane Baume-Sanglard.

 – Ernő Dohnányi : Quintettes pour piano et cordes op.1 et op. 26, par Shmuel Ashkenasi (violon), Nobuko Imai (alto), Trio Nota Bene.

 – Pierre Bartholomée : Œdipe sur la route, Opéra en 4 Actes, avec José van Dam, dir. Daniele Callegari.

 – Lou Koster : Mélodies, par Vincent Lièvre-Picard (ténor), Emmanuel Olivier (piano).

 – Anthologie du piano italien (Domenico Paradisi, Domenico Scarlatti, Stefano Golinelli, Adolfo Fumagalli, Ottorino Respighi, Gian Francesco Malipiero, Mario Pilati, Luigi Dallapiccola, Giulio Cesare Sonzogno) par Adalberto Maria Riva.

 – Musique contemporaine portugaise pour violoncelle seul (Alexandre Delgado, Carlos Azevedo, Miguel Azguime, Nuno Côrte-Real, Ricardo Ribeiro), par Filipe Quaresma.

 – Luís Tinoco : Round time, From the Depth of Distance, Search Songs, Canções do Sonhador Solitário, par Ana Quintans, Yeree Suh, Raquel Camarinha (soprani), l’Orquestra Gulbenkian, dir. David Alan Miller.

Lire les Articles en Pdf : En traversant l’Europe

Publicités